Une photo sur Flickr
alliancephotos éléments

Aller à la galerie de

alliancephotos

bandeau.jpg

Par Bernard Pacteau

Jeudi 7 Avril 2011 au CRDP de Clermont-Ferrand à 18 H 30

L'Alliance française vous invite à la conférence de Bernard Pacteau

Professeur à l'Université Montesquieu de Bordeaux
Professeur à l'Université de Clermont-Ferrand de 1971 à 1981

L'intrépide -et pathétique- Duchesse de Berry,
au temps où le trône de France vacillait

_8_7_2011-03-30_12-11-09_.png

Elle était fille de roi, nièce de plusieurs rois, et apparentée à toute la lignée des Bourbon comme des Habsbourg.

Née en 1798 à Palerme, c’est par mariage avec le fils cadet de Charles X qu’elle devint en 1816 duchesse de Berry. Son mari assassiné en 1820, elle assurera sa descendance posthume en donnant le jour au duc de Bordeaux, l’enfant du miracle. Après la Révolution de 1830, elle tentera de rétablir le trône de son fils.

Cette équipée qui la conduisit en Vendée et à Nantes fut courageuse mais piteuse, jusqu’à l’emprisonnement, devenant la captive de Blaye, titre dont l’a honoré Chateaubriand en même temps qu’il clamera, bravant Louis-Philippe dont la femme était d’ailleurs la propre tante de Marie-Caroline … : Madame, votre fils est mon roi. !

C’est aussi le temps où elle redevient mère au titre d’un remariage alors rendu public.

La duchesse de Berry vivra jusqu’en 1870.

Elle incarne à la fois un crépuscule et une résistance.

Une splendide exposition de tableaux, objets, tableaux et autres souvenirs d’elle a eu lieu au château de Sceaux en 2007. Le musée des Arts décoratifs de Bordeaux  est lui-même riche d’une exceptionnelle collection dite Jeanvrot, du nom de celui qui l’a passionnément amassée, sur le thème de la Restauration.

Chez elle, le romantique le dispute au dramatique et  l’admirable au pitoyable.

Echecs, c’est sûr.

Mais voilà une princesse qui fascine, comme mère et comme femme.

Entrée gratuite à la conférence pour les adhérents de l'Alliance française, les lycéens, étudiants et chômeurs

Pour les autres personnes, participation aux frais: 5 euros