Une photo sur Flickr
alliancephotos éléments

Aller à la galerie de

alliancephotos

bandeau.jpg

Une conférence de Jean Moiras

Un amphithéâtre bondé, dans lequel il fallut ajouter des chaises, un conférencier (l'artiste Jean Moiras) jouissant d'une célébrité sûre et d'une réelle adhésion à sa personne, une intervention balayant les différentes étapes de l'expression artistique: des peintures rupestres de la grotte Chauvet jusqu'à Guernica de Picasso. Ensuite, l'imposture apparaît, "qui présente une oeuvre pour ce qu'elle n'est pas".

Images sur grand écran à l'appui, Jean Moiras balaie les siècles, révèle les règles géométriques des tracés, explicite enfin comment, pour une part, l'art contemporain s'affranchit de toutes ces règles anciennes pour produire des oeuvres ( tableaux, sculptures, architecture ) qui seront au service, non du public, mais de l'artiste. C'est le marché qui crée l'art contemporain et fait la fortune des artistes notamment dans la vente des produits dérivés, comme le "plug anal" de Mac Carthy, exposé place Vendôme et reproduit à des milliers d'exemplaires, en réduction, destinés à la vente.

Car le mot contemporain, en art, ne renvoie pas à une époque mais à un genre. C'est un genre où le discours permet de tout faire admettre. C'est une erreur, nous dit Jean Moiras: "l'art, on doit le ressentir par soi-même."

Jean Moiras (à gauche) avant sa conférence, avec Philippe Auserve, président de l'Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres (au centre) et Jean-Paul Lecocq, président de l'Alliance française de Clermont-Ferrand (à droite)

Présentation de la conférence:

L'imposture dans l'art contemporain

une conférence de Jean MOIRAS

artiste plasticien

Jeudi 9 Avril 2015

à 18h

à l'Ecole de droit de Clermont-Ferrand

Boulevard François Mitterand

 

Jean Moiras:

Né le 7 décembre 1945 à Chamalières. En 1965, il va à Paris, étudie à l'Ecole des Beaux Arts, travaille dans l'Atelier de Simonini jusqu'à son retour en Auvergne en 1971.

Par des expositions dans son atelier à Montpeyroux débute sa carrière d'artiste plasticien. Il participe également à des confrontations nationales et internationales, effectue des œuvres monumentales pour des organismes publics ou privés : mosaïques, sculptures, laves émaillées, vitraux.

Le Prix des Volcans lui est décerné en 1973 pour l'ensemble de son œuvre. Il reçoit la médaille de la ville de Clermont-Fd , et entre dans les collections du FDAC et de la Chancellerie des Universités.

Une des caractéristiques principales de son œuvre est sa peinture très construite, solide où les éléments naturels sont omniprésents : la roche ou la terre, le flot ou le vent, le vent, le feu et la lumière.

Même attrait de l'artiste pour d'autres paysages visités et aimés : du bleu intense de la Méditerranée, à la rugosité mate d'une roche errodée, de l'éclat multicolore d'un marché aux fleurs à la grisaille embuée d'un matin de Loire, nos yeux n'en finissent pas de découvrir ces paysages choisis, déchiffrés, scellés par le peintre.

« Une nature célébrée, exaltée, transcendée à la recherche d'une vie magnifiée par la lumière et les silences. Ces toiles portent en elles le chant juste de la peinture définie comme la grande aventure de l'espace et du temps »

André Parinaud, critique d'art

 

 

Quelques sites internet à visiter:

Site de l'artiste:

http://www.moirasj.com/

Les artistes contemporains:

http://www.lesartistescontemporains.com/Artistes/moiras.html

Article dans La Montagne:

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/2013/02/16/plus-qua-la-simple-idee-jean-moiras-croit-aux-pouvoirs-de-la-main-mais-aussi-de-la-chance_1445475.html

Galerie Schortgen

http://www.galerie-schortgen.lu/FR/Catalogue/Detail.asp?Id=125

Ci-dessous: l'affiche de la conférence, à télécharger en format PDF