Une photo sur Flickr
alliancephotos éléments

Aller à la galerie de

alliancephotos

bandeau.jpg

 jacques de molay copie

« Non nobis Domine, non nobis sed domini tuo da gloriam (Pas pour nous Seigneur, pas pour nous, mais pour la gloire de ton nom). »

Fière devise templière, que le dernier maître de l’Ordre, Jacques de Molay, a peut-être méditée, ce 18 mars 1314, alors qu’il traversait la Seine sur une pauvre barque afin de rejoindre, dans l’île aux Juifs, le lieu de son dernier supplice, qu’il allait partager avec trente huit de ses frères?

Ordre de moines soldat prestigieux, fondé par Saint-Bernard qui conçut leur Règle en 1118, pour protéger les pélerins se rendant en terre sainte, les Templiers ont traversé près de 200 ans d’Histioire, au galop de leurs exploits, laissant derrière eux de nombreuses interrogations:


D’où venait leur richesse?
Etaient-ils dangereux pour les rois et les princes?
Leurs croyances religieuses sont-elles devenues hérétiques au fil du temps?

Les mystères templiers, aujourd’hui encore, ne sont pas tous levés.

Il appartiendra à Dominique Lardet, ancien professeur d’Histoire et Géographie, guide conférencier pour l’association culturelle Thalassa d’Alès, de nous donner des lumières nouvelles sur l’épopée de ces moines soldats, chevaliers d’Orient et d’Occident, au cours de notre prochaine conférence qui aura lieu;

Jeudi 7 Février 2019

à 17 heures

à l'Ecole de droit

41 boulevard François Mitterrand à Clermont-Ferrand

 

Image de présentation: Représentation de Jacques de Molay.
Ci-dessous, l'affiche de la conférence:

Affiche Alliance Dominique LARDET copie